Mes linuxeries

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 23 juillet 2009

Miranda et Firefox 64 bits (et les autres…) en français pour Windows 7 64 bits

Pour changer, voilà une petite astuce pour Windows 7, mais qui pourrait tout aussi bien être appliquée à Linux.

Je viens d'installer Windows 7 RC 64 bits, et je fais le pari de n'installer rigoureusement que des applications 64 bits, pour que mon système reste rapide et cohérent, exactement comme pour ma Mandriva Linux.

Je remarque ainsi que le libre est malheureusement très en retard pour le 64 bits sous Windows : toujours rien du côté de VLC, de Google Chrome, d'OpenOffice, ou encore officiellement pour Firefox et Miranda... C'est bien dommage et pour une fois, le logiciel propriétaire semble avoir été un peu plus réactif : il me semble qu'on trouve de plus en plus souvent des déclinaisons 64 bits des principaux programmes et pilotes (gros absent quand même : le plug-in Flash, alors qu'il est déjà dispo en 64 bits pour Linux !!!). D'autant plus dommage que même sous Windows, je donne une préférence systématique aux logiciels libres.

Bon, pour l'instant, j'ai trouvé Bonkenc (extraction et conversion audio) Media Player Classic Home Cinema, 7-Zip, Miranda et Firefox. Pour ces deux derniers, ce sont des projets parallèles, officieux, qui s'occupent de créer des binaires des programmes, mais ça marche très bien.

Le petit problème est que bien souvent les applications 64 bits ne sont pas traduites, et restent en anglais. Pour 7-Zip, Bonkenc et Media Player Classic HC, le français est fourni dans le package mais pas pour les deux autres. Voici comment faire.
  • Pour Miranda :
Il faut quitter Miranda, puis télécharger le fichier de traduction langpackfrancais.zip, le dézipper, et placer le fichier langpack_francais.txt qui s'y trouve dans le même répertoire que l'exécutable de Miranda. Redémarrer Miranda ; il sera en français.
  • Pour Firefox :
Il faut quitter Firefox 64 bits, installer le Firefox 32 bits habituel, copier le répertoire chrome de ce dernier, et le coller dans le répertoire d'installation du Firefox 64 bits (en ayant préalablement renommé le chrome du 64 bits en chrome.bak, des fois, histoire de pouvoir facilement revenir en arrière). On peut alors désinstaller Firefox 32 bits et lancer le 64 bits : il sera en français. Il ne faut pas oublier non plus d'installer le dictionnaire en français. Bien prendre la version 2.1, et pas la version 2.0, qui n'est pas compatible avec Firefox 3.5.1.

Voilà !

mardi 13 janvier 2009

Le plug-in Java enfin disponible pour Linux 64 bits

Un des grands freins à la migration vers le tout 64 bits est tombé : le plug-in Java pour les navigateurs est enfin disponible en version 64 bits !

Avec le Flash 64 bits d'il y a quelques semaines, c'est tout ce qu'il manquait pour ne plus avoir à installer et à lancer la version 32 bits de Firefox. Visiblement, la chose est disponible depuis décembre 2008, mais je ne la découvre qu'aujourd'hui, en me promenant sur les fora Mandriva.

Plus exactement, c'est le Java Runtime Environment 1.6 update 12 qui apporte cette nouvelle fontionnalité essentielle. Attention, c'est encore une version bêta (b3), la version stable officielle était numérotée 1.6 update 11.

L'installation est très simple.

  1. Se rendre sur la page http://download.java.net/jdk6/
  2. Télécharger jre-6u12-ea-bin-b03-linux-amd64-date.bin puis quitter le navigateur.
  3. Ouvrir un Terminal, passer en root, et déplacer le fichier ramené dans /opt/
  4. Taper chmod +x jre-6u12-ea-bin-b03-linux-amd64-date.bin pour le rendre exécutable
  5. Taper ./jre-6u12-ea-bin-b03-linux-amd64-date.bin. Faire descendre le texte de la licence en appuyant plein de fois sur Entrée puis l'accepter en tapant yes. Laisser les fichiers se décompresser.
  6. Repasser en utilisateur normal, et taper cd ~/.mozilla
  7. Créer un répertoire plugins s'il n'existe pas déjà et s'y déplacer.
  8. Taper la commande suivante :
    ln -s /opt/jre1.6.0_12/lib/amd64/libnpjp2.so ./
  9. Lancer le navigateur. Dans Firefox, il m'a fallu aller dans Outils — Modules complémentaires — Plugins pour activer la ligne libnpjp2.so. Ensuite, le plug-in apparaît bien dans about:plugins. Dans Epiphany, ça a marché du premier coup, là aussi en vérifiant dans about:plugins.
  10. On peut ensuite se rendre sur ces pages-là pour vérifier que l'installation fonctionne bien :
    http://www.java.com/fr/download/installed.jsp et http://java.com/fr/download/help/testvm.xml

Voilà ! Inutile de dire que je suis ravi d'avoir découvert ça.

Certes, il existe des versions alternatives du plug-in, comme OpenJDK ou IcedTea, mais j'ai toujours eu des problèmes avec elles sur les rares sites Java où j'ai besoin d'aller, notamment parce qu'elles ne gèrent pas les certificats de sécurité - par exemple celui de Neufgiga, qui marche maintenant au poil. L'autre site que je voudrais bien pouvoir tester est celui de l'inscription à impots.gouv.fr, mais comme j'y suis déjà inscrit, il faudrait que je refasse une procédure, et bon, j'ai pas trop envie de m'y inscrire deux fois, ils seraient capables de m'imposer le double !

Je précise aussi que contrairement au Flash 64 bits, qui n'est disponible pour l'instant que pour Linux (tralalalalè-reuh !), le Java 64 bits est aussi disponible pour Windows. Mine de rien, c'est un grand pas en avant pour l'informatique de demain.